Khonsou, le GN passion !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Le siteLe site  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Société Centrale de Technologie : une histoire de science ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jujugoomy
Grand Dieu Orga
Grand Dieu Orga
avatar

Nombre de messages : 1388
Age : 30
Royaume : Orga Terres de Nod
Vous me connaissez peut-être sous le nom : Julien
Nom sur Gronno : Olaf le nain et Emmerick De Bourg, tous deux morts en service...
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Société Centrale de Technologie : une histoire de science ?   Jeu 21 Fév 2013 - 10:42

Extrait de Société Centrale de Technologie : une histoire de science ?
De Wilhardt Mentheus, historien

[...]

Si, à ces débuts, quand Acamo “le Fondateur” Mernelius créa la SCT, il n’avait pour autre but que d’encourager l’avancée de la science, il s’est très vite avéré que ses nobles intentions n’ont pas tenu le choc face à l’avidité de ses successeurs. En effet, le brillant astronome décéda quelques années plus tard d’un accident tragique, laissant la chaire de directeur vide; place qui fut vite comblée par Sir Theodor Constantin, le premier Académicien de l’histoire.

Constantin laissa une plus grande marque dans l’histoire que son prédécesseur : grâce à sa fortune colossale, héritée en même temps que son titre de noblesse, le visionnaire s’attela à construire, sur ses terres, une gigantesque cité fortifiée à la destination des scientifiques, la première Académie. Les plus grands chercheurs, mathématiciens, astronomes et chimistes de Gaellis ne tardèrent pas à affluer. Les royaumes voisins ne purent qu’assister, dépités, au départ de tous leurs hommes de science.

En effet, là où Constantin avait vu juste, c’est qu’aucun roi ou empereur n’oserait s’attaquer à une communauté de paisibles chercheurs, sans passer immédiatement pour un conservateur, nostalgique du temps où la Magie dominait le continent. Les remparts de la cité permettaient en outre de tenir un long siège si jamais les évènements avaient mal tournés.

D’autres Académies virent le jour par la suite, dans différents duchés, légués par des mécènes à la SCT - pour l’anecdote, par pure tradition, les différents directeurs de chaque Académies portent d’ailleurs le nom du fondateur (même si l’actuel Constantin VII semble vouloir renverser cette vieille habitude) - contribuant ainsi à renforcer le pouvoir de la société au dépit des vieilles nations de Gaellis.

Les idéaux du Fondateur furent bouleversés sous la direction de Constantin III, quand un duc vint lui réclamer de nouvelles armes innovantes, pour lutter dans sa querelle avec un voisin. Réfléchissant à la question, il lui vint une idée - qui pour certains fut la plus brillante de sa carrière, pour d’autres la fin d’une ère prospère de recherche - qui aurait pu combler le vide qui se faisait dans les caisses de la SCT.

Son idée, quoi que simple, allait révolutionner le contexte géopolitique de Gaellis. En effet, il répondit au duc en ces termes :

“Monsieur, je comprends bien votre requête. Néanmoins, la SCT ne peut cautionner de donner de nouvelles armes à des individus mal intentionnés. Aussi, comprenez bien que pour nous assurer que vous n’êtes point un charlatan - non pas que j’en doute, mais d’un point de vue administratif la question se pose - nous vous demanderons une somme de 100 écus d’or afin de nous assurer de votre franchise.”

Coup de maître s’il en est, puisque le duc fut bien obligé d’accepter, et de nombreux autres par la suite. Les scientifiques de la SCT s’autofinançaient par ce biais, et la recherche battait son plein. Dès lors que toutes les factions belligérantes disposaient de la dernière génération d’armement, les prix augmentaient avec l’arrivée d’une nouvelle vague d’innovations.

Cela fit son affaire quelque temps, jusqu’à ce que des extrémistes tentent de prendre le contrôle par la force d’une Académie. Cette tentative mènera à la création des Milices Technologiques (MT) sous la direction de Constantin V, puis à l’Armée de Réserve Scientifique (ARS) quelques années plus tard.

[...]

_________________
Orga Terres de Nod
_________________
Besoin d'équipements spécifiques pour le GN :
Page Facebook de l'Atelier Mad Maker
Artisanat pour Jeux de Rôle Grandeur Nature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lourdproduction.com
 
Société Centrale de Technologie : une histoire de science ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canot de la SOCIÉTÉ CENTRALE DE SAUVETAGE DES NAUFRAGES
» Société Nationale de Sauvetage en Mer ( SNSM )
» 57 - Metz - Société d'Histoire du Sablon
» L'histoire du continent de Mu
» Ketil Björnstad, La Société des jeunes pianistes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evilgate/Khonsou :: Terres de Nod :: Terres de Nod - Création :: Organisations, Guildes et Entreprises d'avenir-
Sauter vers: