Khonsou, le GN passion !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Le siteLe site  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un Ecrivain au City Hall - 19 septembre 459

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jujugoomy
Grand Dieu Orga
Grand Dieu Orga
avatar

Nombre de messages : 1388
Age : 30
Royaume : Orga Terres de Nod
Vous me connaissez peut-être sous le nom : Julien
Nom sur Gronno : Olaf le nain et Emmerick De Bourg, tous deux morts en service...
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Un Ecrivain au City Hall - 19 septembre 459   Lun 7 Sep 2015 - 11:57

Un Ecrivain au City Hall
Article du 19 septembre 459
Du quotidien le Whitown Talks



   La vie suit son cours à Whitown ! Malgré le tumulte qui secoue la ville depuis ces dernières semaines, nos éminents citoyens semblent garder les pieds sur terre et poursuivent leurs propres affaires aussi bien qu'ils le peuvent. Nous avons pu rencontrer aujourd'hui l'un d'entre eux, Alexander Hartdegen, un des colons arrivés chez nous l'année dernière, que certains reconnaîtront comme l'un des gérants de l'atelier.

   La démission de notre comptable, au mois de mai dernier, a été désastreuse pour l’administration interne du City Hall, mais les choses semblent évoluer; en effet, monsieur Hartdegen vient d’être promu responsable des finances de la ville. Nous sommes allés à sa rencontre pour en savoir plus sur cet homme :

   Whitown Talks : Bonjour monsieur Hartdegen. Je peux vous appeler Alexander ? Vous travaillez comme comptable dans l'atelier depuis votre arrivée il y a presque un an n'est-ce pas ?

  Alexander Hartdegen : Bonjour, oui en effet.

   WT : Alexander, vous n'ignorez pas que le poste de comptable de la ville est vacant. Votre candidature a été acceptée, pouvez-vous nous dire dans quelles circonstances cette décision a été prise ?

  AH : J'ai été approché par notre maire à ce sujet. Sur les recommandations d'un autre membre du conseil, à ce que j'ai compris. J’ai évidemment accepté cette proposition. Notre administration à grand besoin de stabilité. Une stabilité que je pense pouvoir aider à amener. De plus une telle opportunité d'aider cette ville et sa communauté... Je considère Whitown comme mon foyer vous savez.

   Après une longue discussion avec Hartdegen, nous avons appris que son désir de travailler pour la ville ne s’arrêtait pas à la simple comptabilité :

  AH : Je travaille à l'élaboration de quelques textes, un essai notamment, sur la vie dans les colonies, et sur l'avenir de notre gouvernement. Il ne s'agira pas d'un grand traité de politique, mais j'ai l'espoir qu'il inspirera nos dirigeants actuels et futurs, et mes concitoyens.

   Hartdegen a accepté de nous confier quelques brouillons « quasiment obsolètes, étant donnés les récents événements » de ses travaux pour que nous les publiions. Un moyen idéal pour nos lecteurs de se faire une idée du potentiel nouveau consultant du conseil municipal. Voici donc ces fameux extraits :  

   " La découverte du continent de Maka Daragon, surnommé communément Nod par les Gaelliens, peut sans conteste être considérée comme un des plus grands bouleversements de l'Histoire de Gaellis depuis la chute de la Grande Alcade et le tarissement des Sources.

   En plein cœur des conflits de la colonisation, j'ai voulu par ce modeste essai exprimer un point de vue, proposer un avenir possible pour la vie des colons sur Nod et pour notre politique.

   La rencontre de nouvelles cultures et la découverte de nouvelles terres ne sont qu'une des composantes des incroyables événements en marche et à Whitown, pris entre le marteau du gouvernement Gaellien et l'enclume des traditions des civilisations Nodiennes, nous sommes un nœud du pouvoir, un carrefour d'idées et d'individus qui façonneront le futur des deux continents.

   J'ai voulu que ce livre soit une sorte de liste de conseils, un guide rempli de directives issues de mes réflexions sur le cas de Whitown et des autres colonies. Il est avant tout destiné à ceux qui comme moi considèrent qu'il est temps pour le peuple des colons de prendre son avenir en main et de se saisir de la liberté de choix qu'il mérite, qu'ils soient Gaelliens ou Nodiens d'origines. "


   Préambule de "La possibilité d'un peuple libre"

   "Si une nation nouvelle venait à émerger sur Nod elle ne pourrait survivre sans le soutien des autochtones et ne pourrait s'épanouir sans les inclure avec respect dans sa constitution, mais l'idée de former un front commun face à Gaellis ne devrait cependant n’occuper aucun esprit lors de cette inclusion, car, si l'idée d'une telle alliance séduit et semble résoudre de nombreux problèmes, la formation de la nation nouvelle provoquera irrémédiablement une fragmentation des opinions et donc des pouvoirs sur les deux continents, rendant par conséquent très réductrice la perspective d'un tel projet. La situation de Magna Sphaera initialement quasiment bipolaire deviendra sous peu un mélange hétérogène d'alliés, d'ennemis et d'indifférents, qu'il y ait formation d'une nation nouvelle ou non. L'objectif premier que devraient avoir à l'esprit les fondateurs de cette nation est la sûreté de leur peuple face au chaos politique à venir et la garantie de sa liberté sur son territoire."  

   Extrait du chapitre 2 : La nation nouvelle face au monde

   in :  La possibilité d'un peuple libre

   "La question des droits et de la définition de la citoyenneté est à la fois la plus élémentaire et la plus complexe des questions posées aux fondateurs d'une nation nouvelle. Élémentaire, car d'aspect concret et soumise directement au bon sens, mais complexe, car biaisée par la subjectivité de ses débatteurs et nécessitant une considération réfléchie à très long terme.


       Nous retiendrons de ces quelques paragraphes les grandes idées de notre interlocuteur, qui structurent sa pensée politique :

   La découverte du continent de Maka Daragon [...] peut sans conteste être considérée comme un des plus grands bouleversements de l'Histoire de Gaellis depuis la chute de la Grande Alcade et le tarissement des Sources.

   À Whitown [...] nous sommes un nœud du pouvoir, un carrefour d'idées et d'individus qui façonneront le futur des deux continents.

   Si une nation nouvelle venait à émerger sur Nod elle ne pourrait survivre sans le soutien des autochtones et ne pourrait s'épanouir sans les inclure avec respect dans sa constitution.


   N’oubliez jamais que le Whitown Talks est la voix de Whitown : n’hésitez jamais à venir nous rencontrer pour publier un article ou un entretien, comme nous l’avons fait aujourd’hui.


   Propos recueillis par Umphrey Stockman

_________________
Orga Terres de Nod
_________________
Besoin d'équipements spécifiques pour le GN :
Page Facebook de l'Atelier Mad Maker
Artisanat pour Jeux de Rôle Grandeur Nature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lourdproduction.com
 
Un Ecrivain au City Hall - 19 septembre 459
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guest Situation et plainte à City Hall : comment le gérez-vous quand vous avez raison?
» City hall vs Studio service
» City Hall (2009)
» Nobel Son [City Hall]
» que peut on faire à city hall ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evilgate/Khonsou :: Terres de Nod :: Prochain GN 2015 : TdN Ep.2 "Sky falls, People are staying" :: La Presse de Magna Sphaera :: Articles d'Octobre 458 à Septembre 459-
Sauter vers: